Quelles sont les sortes d’allergies existantes ?


/

Par définition, une allergie est un dysfonctionnement de l’organisme qui se traduit par un manque de résistance face à certains composants jugés a priori bénéfique pour l’organisme. Ses manifestations sont diverses dépendamment du type d’allergie. Il existe aussi des allergies liées aux animaux à fourrure ou à poils.

L’œdème de Quincke

Il s’agit d’un développement remarquable à certains niveaux de la peau, résultant d’une prise de médicaments ou d’un état de grossesse pour une femme. Dans le dernier cas, c’est un phénomène assez rare. Les médecins le surnomment également angioedème et s’il n’est pas directement pris en charge, elle peut être fatale pour l’individu atteint. Il faut donc faire un diagnostic rapide et débuter les traitements adéquats pour freiner les complications qui pourraient survenir.

En dehors des gonflements d’une surface de l’épiderme, elle se manifeste aussi par l’apparition à quelques endroits d’un nombre conséquent de boutons.

L’eczéma

C’est une allergie caractérisée par des rougeurs, la présence des vésicules, une sécheresse accrue de la surface de l’épiderme. Cette affection de la peau peut être également génétique. Elle est causée par plusieurs facteurs tels que :

  • Le stress
  • La transpiration
  • Les contacts répétés avec de la moisissure ou de la poussière
  • Le pollen

Il existe cependant une manière plutôt simple de l’éviter, car cette forme d’allergie fait partie de celles qui peuvent être éradiquées par une alimentation contrôlée. Ainsi, abstenez-vous de consommer de l’arachide, des produits laitiers ou encore du chocolat.

Le choc anaphylactique

Cette allergie au cours de sa manifestation endommage l’ensemble de l’organisme et peut être très violente. L’individu atteint est victime de démangeaisons, de nausées, de vomissements, de difficultés respiratoires et de plusieurs autres choses.

Quand cela survient, le seul traitement efficace est à base d’adrénaline que l’on injecte directement au niveau des muscles. Pour qu’il agisse plus rapidement, l’injection doit se faire au niveau de la cuisse. Elle fait partie de ses allergies, qui peuvent entraîner la mort immédiate du sujet.